TAMMY YOUNG

Narrateur

Mohammed Shofi est un Rohingya né dans le village de Buthidong, dans l’État d’Arakan au Myanmar (ex-Birmanie). En 1990, il fuit son pays natal en raison des violences commises envers la minorité musulmane rohingya par des nationalistes birmans. Il habite pendant 18 ans le camp de réfugiés de Kutupalong au Bangladesh avant d’être accueilli au Canada, en novembre 2008, en tant que réfugié. Il s’installe alors avec des membres de sa famille dans la ville de Québec. Très impliqué dans sa communauté, il apprend rapidement le français. En plus de participer à l’important travail de traduction lié au long métrage documentaire Errance sans retour, il en devient le narrateur. Mohammed Shofi partage également son récit de vie à la toute fin de l’exposition Errance sans retour, présentée au Musée national des beaux-arts du Québec.

EDWARD LAWSON

Ressource terrain / Poète / Traducteur / Son

Kala Miya (Kalam) est un Rohingya né dans le village de Long Doon Foki Daung Nga Kuu Ya, dans la province de Maung Ya, dans l’État d’Arakan à l’ouest du Myanmar (ex-Birmanie). En 2012, il fuit son pays natal en raison des violences commises envers la communauté rohingya et trouve refuge en Inde. Il habite le camp de réfugiés de Kutupalong, au Bangladesh, depuis 2018. Il y travaille à titre de traducteur et de fixer pour des journalistes et des organisations non gouvernementales. Il a été un collaborateur de premier plan lors du tournage du film documentaire Errance sans retour en assurant la traduction et en dirigeant les entrevues sur le terrain. Sa poésie, écrite depuis le plus grand camp de réfugiés du monde, devient un élément porteur de la trame narrative de ce documentaire. Ses poèmes sont également présentés dans l’exposition multidisciplinaire Errance sans retour.

melanie%20carrier-olivier%20higgins_edit
Réalisateurs - Producteurs
Directeur de la photographie - Monteur

Olivier Higgins et Mélanie Carrier sont des réalisateurs et des producteurs canadiens. Biologistes de formation, c'est en documentant leurs nombreux périples à travers le monde qu'ils découvrent la vidéo. Primée à de nombreuses reprises, leur œuvre se consacre au cinéma documentaire et s’intéresse aux questions liées à l’identité, au tissu social, au territoire, à l’environnement et à la justice sociale. Leur premier film, Asiemut (2007), relate leur traversée de 8 000 km à vélo en Asie et remporte 36 prix à l’international en plus d'être distribué dans une quarantaine de pays. Leurs documentaires Rencontre et Québékoisie, qui questionnent la relation complexe entre Québécois et Premières Nations, décrochent également maints honneurs et diffusions. Québékoisie est d'ailleurs traduit dans une vingtaine de langues. Après avoir donné plus de 400 ciné-conférences au Québec, en Europe et aux États-Unis, le couple de réalisateurs-producteurs se consacre à la réalisation du long métrage Errance sans retour, qui traite de la crise des réfugiés rohingyas au Bangladesh, de même qu'à l'exposition muséale qui l'accompagne. Pour en savoir plus:  mofilms.ca

Renaud.jpg
Directeur de la photographie
Assitant Réalisateur - Recherche

Renaud Philippe (1984) est un photographe documentaire indépendant basé à Québec, Canada. Depuis 15 ans, Renaud travaille essentiellement en temps de crise sur les thèmes de l’exclusion, de l’exil, sensible au drame vécu par ceux qui ont dû tout quitter, victimes de la guerre, de l’injustice, de catastrophes naturelles. Le déséquilibre des richesses, la souffrance humaine, l’injustice sont les moteurs qui l’ont toujours poussé à s’engager dans cette voie, celle d’une photographie humaniste où la rencontre avec l’Autre et le lien créé sont au cœur de la démarche.

 

En février 2018, Renaud se rend une première fois dans le camp de Kutupalong au Bangladesh afin d’y réaliser un reportage photo. Son travail et sa recherche inspireront le tournage d'Errance sans retour.  Il retournera à Kutupalong en octobre 2018 aux côtés d’Olivier Higgins, avec qui il signera la direction photo de ce long métrage documentaire. Ses photos sont également au cœur de l’exposition multidisciplinaire Errance sans retour. Pour en savoir plus:  renaudphilippe.com

TAMMY YOUNG

Monteure

Amélie Labrèche est une monteure établie à Montréal.  Après avoir obtenu un baccalauréat en production cinématographique à l’Université Concordia en 2007, elle s’intéresse de plus près à l’art du montage en signant divers courts métrages et vidéoclips, tout en travaillant comme assistante-monteure sur de nombreux films, dont ceux de Xavier Dolan. Depuis 2015, elle a monté 7 longs métrages de fiction, dont Nadia, Butterfly de Pascal Plante, sélectionné au Festival de Cannes 2020, et divers documentaires, séries, courts métrages, vidéoclips, etc. Cinéphile, elle souhaite contribuer à des oeuvres profondes et novatrices grâce au pouvoir autant narratif qu'émotionnel du montage.

EDWARD LAWSON

Coloriste

Jérôme Cloutier est un étalonneur canadien à la réputation bien établie. Il a commencé sa carrière comme graphiste Flame avant de passer à l’étalonnage dans une agence de publicité à Montréal. Depuis, il a travaillé chez MELS sur de nombreux longs métrages et séries télévisées. Il a signé son premier étalonnage de long métrage avec Whitewash, un film photographié par André Turpin et réalisé par Emanuel Hoss-Desmarais en 2012. Il rencontre ensuite Xavier Dolan, considéré comme l’un des cinéastes les plus talentueux du XXIe siècle, et travaille avec lui sur l’étalonnage de ses quatre derniers films dont Mommy, Juste la fin du monde et plus récemment Matthias et Maxime, en compétition au Festival de Cannes 2019.

TAMMY YOUNG

Concepteur sonore

Pierre-Jules Audet travaille depuis plus de 30 ans comme concepteur sonore, mixeur et superviseur du son. Son expérience et sa quête d’excellence l’ont amené à devenir chef du département son chez Mel’s Studio à Montréal. Reconnu pour la qualité de son travail à la fois par l’industrie et le milieu cinématographique, il a reçu de nombreux prix, notamment pour la conception sonore de films tels que La Couleur de la victoire de Stephen Hopkins (2016), ARRIVAL de Denis Villeneuve (2016) et Night of the Kings de Philippe Lacote (2020).

EDWARD LAWSON

Mixeur sonore

Musicien de formation, Luc Boudrias œuvre comme mixeur-film depuis 1988 à Montréal. Il a mixé quelques centaines de productions cinématographiques et télévisuelles parmi lesquelles plusieurs furent primées aux prix Génies, Geminis, Gémeaux, Jutra et Iris dans la catégorie « Meilleur son »: C.R.A.Z.Y, Maurice Richard, Paul à Québec, La Bolduc et La Passion d’Augustine notamment. Plus récemment, il a mixé les films Mafia Inc. , Jeune Juliette, La femme de mon Frère, Mon Cirque à Moi, le documentaire Errance sans retour de Mélanie Carrier et Olivier Higgins,  Souterrain de Sophie Dupuis et Le Guide de la Famille Parfaite de Ricardo Trogi.